webleads-tracker

Le mobile est largement usité par les Français dans la vie de tous les jours, comme le montrent de nombreuses études sur le sujet. Avec plus de 33,7 mobinautes quotidiens, avec 90% d’entre eux qui s’y connectent au moins une fois par jour. Une tendance qui est désormais bien ancrée dans notre train-train quotidien.

Alors qu’en est-il sur la période de Noël ? Sur les fêtes de fin d’année, tout s’accélère. Nombreux seront les Français, à chercher des cadeaux et organiser leurs repas. Ceux-ci sont donc à l’affût. D’ailleurs sur les 89% envisageant de faire leurs achats en ligne, 16% vont utiliser leur téléphone. A cela, il faut rajouter ceux qui utiliseront leurs smartphones pour rechercher des idées et entamer le parcours d’achat.

Le mobile semble ici, une belle opportunité de flux supplémentaires et de chiffres d’affaires additionnels pour Noël.

 

Adapter sa stratégie au mobile

Les marques et enseignes ont peut-être une stratégie bien amenée en ligne pour Noël: campagne d’emailing, publicité en ligne, travail du référencement naturel, … Pour développer sa stratégie mobile, la première piste est de prendre l’existant et de l’adapter au petit écran. Créer des publicités en ligne adaptée au mobile, surveiller le référencement sur mobile, adapter son format d’email pour qu’il soit facilement lisible sur le smartphone…A ça, peuvent s’ajouter les particularités du mobile. En plus d’une campagne d’emailing, on peut par exemple, envisager une campagne de SMS. Cette dernière connait de bonnes performances, et permet de multiplier les points de contact avec la cible.

Avoir une application

Avoir une application mobile pour Noël est une opportunité pour les marques. En plus d’être un point de contact supplémentaire, elle permet d’améliorer grandement l’expérience sur mobile et de fidéliser les clients.

Aujourd’hui, la navigation sur le web, prévaut encore aux applications. Mais ces dernières sont pertinentes puisqu’elle permet d’activer de nouvelles fonctionnalités, celles du téléphone : GPS, NFC, caméra, … L’expérience s’en trouve enrichit, surtout que le mobile peut jouer le rôle de passerelle entre le digital et le physique.

Par exemple une personne qui se trouve dans un magasin physique, peut utiliser son application pour en découvrir plus sur un produit en le scannant simplement.

 Autre exemple, les notifications push. Leurs taux d’ouverture sont de 90% avec un taux de conversation 4 fois plus important que les autres canaux. Pourquoi cela ? Avec la géolocalisation, les consommateurs reçoivent des notifications de l’application au bon moment. Et sachant que seulement 29% des marques l’utilisent, elles peuvent être un bon moyen pour se démarquer.

Une Progressive Web App interactive spécifique

Créer une application mobile reste complexe et coûteux. Heureusement il existe une autre solution qui se situe entre le site internet et l’application : une progressive web app. Ce n’est ni une extension du site, ni une application à télécharger dans un store. Les web apps utilisent les fonctionnalités des applications natives tout en étant disponible sur les navigateurs.

Celles-ci sont particulièrement intéressantes pour les campagnes éphémères qui se multiplient à Noël. Plus simple qu’une application, certaines marques se lancent dans un projet de web app pour créer une boutique spéciale Noël avec les nombreux avantages d’une application : appel du SAV, géolocalisation, …

Miser sur la e-carte cadeau

La carte cadeau digitale est un outil marketing efficace pour Noël. Celle-ci étant dématérialisée, il est pertinent de l’adapter sur le mobile, afin de faciliter son enregistrement sur ce device-ci. Une carte adaptée au mobile, permettra aux consommateurs de pouvoir facilement faire leur achat rapidement via ce device, ou encore se déplacer en boutique physique pour la dépenser.

Imaginons le cas suivant. Une marque offre, dans le cadre d’une campagne de Noël, une e-carte cadeau d’un montant et d’une durée limitée à leur client les invitant à faire leur shopping de fête au sein de l’enseigne. Si les utilisateurs peuvent l’enregistrer rapidement sur leur mobile, alors ça favorisa sa dépense donc amènera du revenu additionnel.

Si la marque possède une application, pouvoir l’enregistrer directement dessus peut être également avantageux. Cela permettra d’envoyer des notifications push pour favoriser son utilisation. Par exemple pour évoquer que la durée de la carte arrive à échéance, ou juste pour indiquer qu’ils n’ont toujours pas dépensé la carte cadeau.

Si l’enseigne ne possède pas d’application, elle peut permettre l’enregistrement de leurs cartes cadeaux dans les applications wallet. Les utilisateurs pourront y vérifier le solde, mais surtout les marques pourront via ce wallet, envoyer des notifications push géolocalisées.

Miser sur les micro-moments

Miser sur le mobile c’est aussi s’ouvrir davantage aux micro-moments. Ces micro-instants arrivent de plus en plus souvent et régulièrement sur la journée d’un consommateur. Ils arrivent plus spécifiquement quand un internaute a une demande spécifique et qu’il souhaite savoir quelque chose immédiatement. Par exemple, s’il cherche un restaurant à proximité, s’il souhaite savoir quelles sont les meilleures idées cadeaux de Noël, ou encore s’il cherche à acheter des chaussures. Il ne souhaite pas une marque en particulier, mais plutôt une information, un service ou un produit. Pour ce faire il se tourne alors vers un device digital, en grande majorité le mobile.

Une démarche intentionniste qu’il faut savoir attraper au vol pour les marques. L’enjeu se trouve dans la création de contenus efficaces et faciles à trouver. Le message en lui-même doit être clair et rapidement compréhensible pour se différencier du brouhaha général, omniprésent sur les fêtes de fin d’année.

Autre élément à prendre en compte : la personnalisation. Les mobinautes à la recherche d’informations précises, ont souvent comme attente d’avoir un contenu qui leur sont dédiés. Par exemple s’il recherche un magasin proposant des idées de cadeaux de Noël, il voudra bien entendu en trouver un à proximité de sa position.

Maintenant reste à savoir quelle cible visée, sur quelle requête spécifique les marques et enseignes peuvent les aider, dans quel secteur géographique, à quel moment de la journée, et ce qu’ils souhaitent trouver dans le contenu.

Aenean sit mattis accumsan elementum elit. libero

Recevez directement dans votre boite email tous nos conseils.

Vous êtes bien inscrit !