[B2B] Quand et comment récompenser ses employés ?

par | 29 Juin, 2022 | EXPERIENCE CLIENT

La rotation du personnel est un phénomène naturel dans une entreprise. Aujourd’hui, on estime que les jeunes actifs changeront en moyenne 13 à 15 fois d’emploi au cours de leur vie. Pourquoi ? Recherche d’un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, d’un environnement de travail plus agréable, d’avantages plus intéressants, ou simplement besoin de changement… Les raisons au changement de postes sont nombreuses au cours de la vie d’un salarié. Mais lorsque le turnover augmente fortement et que les entreprises ont du mal à fidéliser leur équipe, ce qui entraîne un coût important pour l’entreprise, les choses se compliquent. Pour inverser la tendance, la solution est simple : donner davantage d’importance à ses employés, les récompenser et veiller à leur bien-être.
Il y a tellement plus à faire que seulement augmenter les salaires. Découvrons comment s’y prendre

Offrir un nouveau départ

Dès le départ, il est indispensable d’être honnête en phase de recrutement. Pourtant, on estime que 31% des travailleurs ont quitté leur poste dans les 6 premiers mois. Les entreprises doivent donc consacrer plus de temps à la construction de leur marque employeur.

Lors d’un recrutement, vous ne choisissez pas n’importe qui mais LA bonne personne pour le job : quelqu’un qui adhèrera aux valeurs et à la culture de l’entreprise, travaillera dur et pour longtemps. Alors, montrez leur que c’est eux que vous voulez ! De votre côté, il faudra bien évidemment être clair sur ce que vous offrez : salaires, niveau d’ancienneté, avantages, attentes… Si tout le monde est sur la même longueur d’onde dès le premier jour, la communication sera bien meilleure.

Il arrive souvent que les entreprises offrent un « welcome pack » à l’arrivée d’un nouveau membre de l’équipe. Une manière innovante de souhaiter la bienvenue. Tote bag, carnet, mug, clé USB, gourde, stylo, sweatshirt… Les combinaisons sont nombreuses, à vous de composer votre propre kit, bien garni et qui servira au quotidien. Comptez en moyenne 20 à 50 euros par salarié selon les goodies choisis.

Misez aussi sur un processus d’onboarding bien rodé pour accueillir comme il se doit le nouvel arrivant : attribution d’un espace de travail personnel, d’un mentor, présentations des membres de l’équipe, organisation des réunions hebdomadaires… L’objectif est d’améliorer la prise de poste et d’instaurer une relation de confiance dès le départ.

« 8 millions de salariés recoivent une carte cadeau de leur entreprise chaque année »

Montrer leur importance aux salariés

La seconde étape est la plus difficile : les faire rester dans l’entreprise une fois bien intégrés. Plusieurs stratégies de rétention peuvent être mises en place.

Tout d’abord, veiller au bien-être de son équipe est un besoin essentiel, notamment en aidant à trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée et en offrant un cadre de travail agréable. Les salariés savent dans quelles conditions ils travaillent le mieux. Leur faire confiance peut faire économiser beaucoup d’argent. En effet, 30% des employés apprécient davantage le travail flexible (horaires aménagés, télétravail autorisé ou même semaine de 4 jours pour certains) qu’une augmentation de salaire. Leur productivité sera donc meilleure et le risque d’un départ sera réduit.

Offrir des avantages peut aussi permettre de les motiver davantage et les récompenser pour leur travail durant l’année. Par le biais du CSE, cette nouvelle instance représentative du personnel composée de l’employeur et d’une délégation élue parmi les salariés, les entreprises peuvent proposer des atouts de taille dans cet environnement de travail compétitif.

Outre les habituelles primes, on retrouve :

  • Les avantages en nature : fourniture des repas, véhicule de fonction, smartphone pro, logement, ordinateur, cartes cadeaux…
  • Les avantages sociaux : tickets restaurant, assurance santé, aménagement de télétravail, contribution aux frais de scolarité des enfants, compte épargne temps

Certaines entreprises proposent même des prestations de services supplémentaires : garde d’enfants, prise de rendez-vous, conseils…

Les coûts diffèrent pour chaque type d’avantage. Le véhicule de fonction, par exemple, est doté d’une incontestable force managériale. Il est efficace pour fidéliser et offre un vrai confort de gestion : ni décompte des indemnités kilométriques à réaliser, ni trésorerie personnelle à engager. Cependant, il représente un coût important pour l’entreprise*.

* L’Express

La carte cadeau : focus sur l’avantage du moment

La carte cadeau est également un avantage apprécié des entreprises, et des employés ! En effet, le segment B2B de ce marché est en pleine croissance dernièrement : 8 millions de salariés en bénéficient chaque année.

Cependant, leur montant est plafonné par l’URSAFF. L’ensemble des cartes cadeaux distribuées à un salarié au cours d’une année ne doit pas dépasser 170,40 euros, montant exonéré de charges. Si la limite est dépassée, les cartes cadeaux doivent être offertes dans le cadre d’un évènement précis : mariage, adoption, naissance, retraite, fête des Mères…

Cet avantage est considéré comme un « avantage en nature pour le personnel » en comptabilité.

Nouveau call-to-action

Offrir un avenir dans l’entreprise

Enfin, la plupart des salariés conviendront que l’évolution de leur carrière compte bien plus que leur emploi actuel. S’ils ont l’impression d’être freinés, ils chercheront à partir. Alors pour éviter cette situation, proposer des formations peut être une solution. Investir dans les compétences des employés montre la volonté d’un avenir au sein de l’entreprise, ce qui peut considérablement les stimuler. De plus, les recrutements externes sont généralement payés 18% de plus en moyenne qu’en interne.

Le mentorat est aussi souvent sous-estimé. Mettre en relation des travailleurs désireux d’en savoir plus et des employés talentueux prêts à enseigner permet de tisser de fortes relations au sein de l’entreprise.

Rappelez-leur également que l’évolution de leur carrière ne signifie pas qu’ils doivent partir. Plus de responsabilités, augmentation de salaire, promotion, gestion d’une équipe… Tout ce qui permet de chercher des évolutions de carrière est précieux.

Suivre de près son équipe tout au long de sa carrière est essentiel pour fidéliser ses employés. Une relation saine et personnalisée sera toujours appréciée. Une relation gagnant-gagnant !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la récompense en entreprise, nous vous conseillons ces articles :

 

 

💡

Les points à retenir

Pour éviter le turnover en entreprise, des stratégies de rétention peuvent être mises en place

Offrir des avantages peut permettre de motiver les employés et les récompenser pour leur travail

Une relation saine employeur/employé ne sera que bénéfique pour tous !

Passez votre
programme carte cadeau
à la vitesse supérieure