La carte cadeau : une aubaine pour les CSE

par | 3 Mai, 2022 | CARTE CADEAU INSIGHTS

En France, un comité social et économique ou CSE (anciennement CE) est mis en place dans les entreprises qui comptent 11 salariés ou plus depuis 12 mois consécutifs. Cette nouvelle instance représentative du personnel est composée de l’employeur et d’une délégation élue parmi les salariés.

Aujourd’hui, l’époque où les comités d’entreprise proposaient de faibles promotions dans des enseignes un peu ringardes est bien révolue. Les règles ont changé depuis quelques années et le marché en pleine évolution des avantages salariés fait face à de nouvelles tendances.
De la première version du comité en 1941 au CSE d’aujourd’hui, les choses ont bien changé.

Faisons un tour d’horizon !

Quel est le rôle d’un comité d’entreprise ?

Dans une entreprise, le CSE a pour mission de présenter à l’employeur les réclamations individuelles ou collectives relatives aux salaires, à l’application du code du travail et aux autres dispositions légales concernant notamment la protection sociale, ainsi que des conventions et accords applicables dans l’entreprise. Il contribue à promouvoir la santé, la sécurité et l’amélioration des conditions de travail dans l’entreprise et réalise des enquêtes en matière d’accidents du travail ou de maladies professionnelles ou à caractère professionnel.*

Mais surtout, la mission première d’un CSE est d’assurer le bien-être des salariés à travers le dialogue social et la mise en place d’avantages. Selon la taille de l’entreprise et le secteur d’activité, les avantages des salariés peuvent être plus ou moins nombreux et variés : tickets restaurant, subventions sport et culture, assurance santé complémentaire, service de location de vacances… Ces derniers permettent de réduire les inégalités de salaire, tout en participant au pouvoir d’achat des salariés.

* Ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion

Pourquoi proposer des avantages dans une entreprise ?

Tout simplement parce que cela représente un atout de taille dans cet environnement de travail compétitif et apporte de nombreux avantages (sans mauvais jeux de mots).

Augmenter l’attractivité de l’entreprise

Offrir des « à-côtés » fait maintenant partie du mode de fonctionnement de nombreuses entreprises. Cela permet d’attirer de nouveaux collaborateurs, autrement que par le salaire. Surtout à l’époque où les plateformes de notation des entreprises se multiplient : avis sur Glassdoor, labels « Great Place To Work » distribués chaque année… Grâce à des avantages salariés bien pensés, une entreprise peut assurer une certaine attractivité sur le marché de l’emploi et se démarquer en tant que recruteur.

Conserver ses talents

Un excellent employé risque de quitter son poste si on lui promet ailleurs un meilleure salaire et des avantages accessoires plus intéressants. C’est pourquoi il est important de penser à ses derniers en amont. Tous les avantages qu’une entreprise peut proposer permet de créer une « culture d’entreprise » propre à chaque organisation, point essentiel pour les candidats qui postulent à une offre tout comme pour ceux qui sont déjà en poste.

Aujourd’hui, c’est la mode du « corporate », c’est tendance d’aimer son entreprise et l’on apprécie lui donner pour également recevoir en retour. Welcome pack à l’embauche, interactions avec son employeur sur les réseaux sociaux, vêtements avec le logo de la boîte… autant d’éléments qui peuvent nous donner envie de rester. Et c’est très plaisant, on peut se l’avouer. Qui aurait pensé il y a quelques années voir son patron mettre à disposition une PlayStation ou un baby-foot en salle de pause ou avoir le droit de ramener son animal de compagnie au bureau ? C’est sûr que ça ne donne pas envie d’aller voir ailleurs !

Favoriser le bien-être au travail

D’après une étude, le bien-être au travail favorise un gain de productivité de 12% chez les salariés. Les travailleurs malheureux sont quant à eux 10% moins productifs que la moyenne*. Alors, outre la reconnaissance des supérieurs, la cohésion de l’équipe ou la flexibilité des horaires, les avantages sociaux, eux aussi, ont leur place pour rendre heureux les collaborateurs. A partir de là, les salariés seront plus épanouis, plus efficaces, et l’entreprise gagnera en compétitivité.

* Université de Warwick

Augmenter le pouvoir d’achat des salariés

Face à la hausse des prix, les salariés deviennent plus demandeurs d’avantages qui se multiplient : chèques vacances, tickets restaurants, titres de transport… Une solution alternative à la hausse des salaires pour maintenir le pouvoir d’achat des consommateurs, notamment en leur donnant accès à des réductions sur divers produits ou services.

Quels avantages peut proposer un CSE ?

Le plus dur reste ensuite de choisir quels avantages mettre en place.

Les avantages sociaux

Tickets restaurant, assurance santé, aménagement du télétravail, contribution aux frais de scolarité des enfants, compte épargne temps… Tous ces éléments fournis aux employés au-delà des salaires seront différents selon l’entreprise et parfois le poste occupé.

Les avantages en nature

Fourniture des repas, véhicule de fonction, ordinateur, smartphone pro, logement, chèques cadeaux… Il s’agit de tous les biens et/ou prestations fournis par l’employeur à ses salariés gratuitement ou à un prix inférieur à leurs valeurs réelles.

Pourquoi un CSE devrait délivrer des cartes cadeaux ?

Les bons cadeaux, cartes cadeaux, chèques cadeaux et autres tendent à se développer année après année. Aujourd’hui, le segment B2B de ce marché est en pleine croissance : les entreprises l’ont compris et ont bien raison d’en tirer parti.

Acheter des cartes cadeaux pour leurs salariés leur permet de profiter d’avantages non négligeables en entraînant des dépenses moins lourdes. Cependant, cette pratique reste soumise à des conditions particulières. Les entreprises doivent respecter les directives imposées par l’URSAFF.

Qu’il soit mono-enseigne ou multi-enseigne selon le choix du prestataire, la carte cadeau comité d’entreprise peut être dépensé dans divers secteurs : habillement, tourisme, restauration, activités culturelles… Ce type de rémunération est donc intéressant à la fois pour l’employé et pour l’entreprise qui bénéficie bien souvent d’exonérations fiscales.

Parmi tous les avantages disponibles, la carte cadeau est particulièrement facile à gérer et représente un levier de motivation fort pour les salariés.

Depuis sa mise en place en 2020, on estime à près de 30 000 le nombre de CSE en France. Les avantages salariés se multiplient et faire plaisir à ses collaborateurs ainsi que les féliciter pour l’accomplissement de leur travail est devenue un pilier pour les entreprises.

Pour approfondir l’article

Quelle sera l’évolution de la carte cadeau sur ces prochaines années ?

Livre blanc de la e-carte cadeau

Passez votre
programme carte cadeau
à la vitesse supérieure